Accueil | Contactez-nous | Plan du site | English


En un coup d'oeil

Le milieu de vie

Consultez notre nouveau guide du citoyen!

En mettant les pieds dans notre ville, vous avez certainement pu constater le dynamisme de notre milieu reconnu comme technopole agroalimentaire et terre d’innovation. Saint-Hyacinthe, c’est la ville en campagne, la campagne en ville. Véritable terre d’accueil, Saint-Hyacinthe est riche de ses citoyens provenant des quatre coins du monde. Cette vie culturelle diversifiée est bien encadrée grâce aux nombreux partenaires impliqués et à l’engagement de toutes les forces vives du milieu.

Notre ville est l’endroit idéal pour tenir des événements d’envergure, suivre un cursus d’enseignement de haute qualité dans nos écoles ou faire carrière au sein de milieux de travail motivants grâce à la présence de nombreuses entreprises. Avis aux entrepreneurs,  il y a toujours de la place pour de nouveaux projets!

En ce qui a trait à l’enseignement et à la recherche, on y trouve le Quartier des études supérieures de Saint-Hyacinthe comprenant la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal (la seule de langue française en Amérique), le Cégep de Saint-Hyacinthe et l’Institut de technologie agroalimentaire. Le secteur de la recherche est en plein développement et il s’appuie sur des piliers dans le domaine, comme le Centre de recherche et de développement des aliments (CRDA), l’Institut de biotechnologie vétérinaire et alimentaire (IBVA) et le Centre d’insémination artificielle du Québec (CIAQ) où a été réalisé, en 2000, le premier clonage animal au Canada.

En plus d’abriter le siège social du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est, la ville compte sur un hôpital régional de soins de courte durée et sur un des plus importants centres d’hébergement et de soins de longue durée au Québec. Plusieurs entreprises possèdent leur siège social à Saint-Hyacinthe, notamment Humania Assurance, Intact Assurance (siège régional pour le Québec), Olymel, Jefo, Baxters Canada, Barry Callebault, la Fédération des Caisses Desjardins (siège régional), etc.

Le domaine de l’information est aussi bien nanti puisque la ville et la région sont desservies par deux hebdomadaires (Le Courrier, fondé en 1853 et doyen de la presse hebdomadaire francophone en Amérique du Nord ; Le Clairon régional – 1912), un poste de radio (BOOM FM 106,5) et deux stations de télévision locale (NousTV et ZONEtv).

Siège de l’évêché depuis 1852, Saint-Hyacinthe compte neuf paroisses. Plusieurs communautés religieuses sont présentes, dont trois fondées ici-même : les Sœurs Adoratrices du Précieux-Sang, les Sœurs Saint-Joseph et les Sœurs de Sainte-Marthe.

Saint-Hyacinthe cultive également une vision de développement durable. Conscients de la nécessité de protéger l’environnement, nous mettons en place des programmes « verts ». Nous sommes ainsi devenus un chef de file au Québec dans le domaine de la biométhanisation et de la gestion des matières résiduelles. Tournée vers l’avenir, Saint-Hyacinthe a beaucoup à offrir. Elle se démarque non seulement par son effervescence, par ses  perspectives d’avenir et par son offre exceptionnelle de services et d’activités, mais surtout par ses citoyens qui sont, à son image, accueillants, fiers et engagés.