Coronavirus

Mises à jour

Le CN amorce une phase de travaux de nuit

Saint-Hyacinthe, le 10 juin 2019 – Cet après-midi, la Ville a fait le point sur l’état d’avancement du projet d’étagement ferroviaire du boulevard Casavant qui a débuté durant l’automne 2017. En raison du trafic ferroviaire intense de jour dans ce secteur, une phase de travaux de nuit s’amorce à compter du 16 juin et jusqu’à la mi-août.

Chantier complexe et options limitées
« Depuis plus de 40 ans, la Municipalité travaille d’arrache-pied à réaliser cette traverse des voies ferrées du CN dans l’axe du boulevard Casavant Ouest et le prolongement du tronçon. Concrètement, pour le tronçon au nord de la rivière, il ne reste que 400 mètres à réaliser. Mais quel 400 mètres ! Si ce projet était simple, il aurait été réalisé depuis fort longtemps. Dans ce dossier, nous ne déplaçons pas des montagnes, mais des ruisseaux, ce qui implique certains défis au plan environnemental. À cela s’ajoute l’enjeu ferroviaire », souligne le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil.

Ce prolongement croise les voies ferroviaires principales pour le transit entre Montréal et Québec, ce qui représente 25 trains de jour et de 4 à 5 trains la nuit. Initialement, le CN et la Ville considéraient la possibilité de construire une voie de contournement temporaire pour la circulation ferroviaire pendant la durée des travaux. Or, une analyse rigoureuse a révélé que cette option comportait des risques majeurs sur le plan de la sécurité ferroviaire et faisait doubler le coût de ce chantier déjà onéreux. Elle a donc été écartée et remplacée par une technique novatrice de travail en sous-œuvre. La traverse sera donc construite sous les rails tout en entravant au minimum la circulation des trains. En raison du trafic diurne, une partie des travaux sera réalisée cet été du dimanche au jeudi entre 21 h et 6 h 30.

« L’option de travaux en sous-œuvre impliquant le battage de pieux et le fonçage de palplanches de nuit n’a pas été prise à la légère. Il s’agit en fait de la seule alternative permettant de réaliser ce projet. Pour certains citoyens résidant à proximité, les prochaines semaines pourraient comporter certains désagréments et nous en sommes bien conscients. Dans ce cas-ci, il n’y a pas de mesures de mitigation optimale pour atténuer le bruit et les vibrations, sinon on les aurait exigées. Ces travaux, bien que potentiellement dérangeants à court terme, sont nécessaires pour le développement de notre communauté à moyen et long terme, notamment sur le plan de la fluidité de la circulation », mentionne M. Corbeil.

« Le CN va continuer de travailler en étroite collaboration avec l’ensemble des partenaires afin de mener à bien ce projet. Nous sommes conscients de l’importance de celui-ci pour les citoyens de la région de Saint-Hyacinthe. Le CN respectera le mandat reçu de la Ville de Saint-Hyacinthe et analysera toute nouvelle demande de celle-ci de manière diligente, le cas échéant », indique pour sa part Alexandre Boulé, Conseiller principal, relations médias et affaires publiques au CN.

Objectifs du prolongement
Ce boulevard de contournement vise à :

  • relier adéquatement les différents secteurs de la ville,
  • permettre un meilleur accès au parc industriel Olivier-Chalifoux, au Quartier des études supérieures, de même qu’aux grandes surfaces commerciales,
  • améliorer la fluidité de la circulation au cœur d’un noyau urbain dont les origines remontent à plus de 250 ans.

Budget et échéancier
Lors de l’annonce de la réalisation de ce projet, les prévisions budgétaires de construction de la traverse tournaient autour de 33,9 M$ et ces estimations sont toujours valides. Il y a cependant eu des variations du côté des méthodes utilisées pour réaliser ce projet et, par conséquent, sur l’échéancier. Des enjeux en lien avec le forage de ponceaux et avec la circulation ferroviaire ont entraîné des délais dans la réalisation des premières phases de ce projet géré par le CN. Ce dernier prévoit terminer la construction de la structure à la fin de l’année 2020. La Ville pourrait donc procéder aux travaux de prolongement du boulevard Casavant Ouest au printemps 2021.

« Une fois le nouveau tronçon complété, nous amorcerons les travaux pour l’ajout d’une voie vers le Quartier des études supérieures. Cette 2e voie fera le plus grand bonheur des institutions d’enseignement supérieur, que sont le Cégep de Saint-Hyacinthe, la Faculté de médecine vétérinaire et l’Institut de technologie agroalimentaire. Et nous voyons le fil d’arrivée de ce chantier quelque part vers la fin de l’année 2021 », de conclure le maire Claude Corbeil.

Source : Direction des communications / 450 778.8304

Télécharger le PDF