Eau

Arrosage

Il est important de faire une utilisation responsable de l’eau potable et de ne pas la gaspiller en jardinant, en nettoyant notre voiture ou en s’amusant l’été.

Arrosage

Boîte de service (vanne d'entrée d'eau)

La boîte de service est la vanne d'entrée d'eau plate en métal que l'on retrouve habituellement à la surface de votre terrain, près de la rue. Sa fonction est d'ouvrir ou de fermer l'alimentation d'eau potable du bâtiment.

Localisation ou réparation

Si votre boîte de service est enfouie sous terre et que vous voulez la localiser, communiquez avec le service des requêtes (si ce n’est pas urgent) ou au 450 778.8470 si votre localisation est urgente, par exemple, lors d'une fuite d'eau. Le Service des travaux publics vous la localisera gratuitement.

Ajustement de la hauteur

Pour éviter que votre boîte de service soit enfouie sous terre lors de travaux d’aménagement paysager, le Service des travaux publics peut ajuster gratuitement sa hauteur avec votre nouvelle élévation de terrain. Communiquez avec le service des requêtes.

Réparation

Si votre boîte de service a été endommagée, communiquez avec le service des requêtes (si ce n’est pas urgent) ou au 450 778.8470 si la situation est urgente, par exemple, un véhicule a accroché brutalement la boîte de service et vous craignez des complications pour l'alimentation en eau potable de votre immeuble. Le Service des travaux publics la réparera gratuitement.

Fermeture

Lorsque vous effectuez des travaux majeurs de rénovation et devez interrompre temporairement l'alimentation en eau potable du bâtiment, le Service des travaux publics fermera votre boîte de service et la rouvrira gratuitement si vous avez obtenu un permis de rénovation émis par le Service de l'urbanisme et que les travaux sont exécutés durant les heures régulières de travail.

Dans tous les autres cas, des frais seront exigés, soit :

  • 49,82 $ (43,71 $ + frais administration de 14 %) durant les heures régulières de travail
  • 137,56 $ (120,67 $ + frais administration de 14 %) en dehors des heures régulières de travail (le soir, la nuit ou la fin de semaine)

Bornes d'incendie

L'utilisation des bornes d'incendie est strictement réservée au Service de sécurité incendie. Cependant, pour une utilisation à des fins industrielles, le demandeur doit absolument obtenir une autorisation préalable en contactant le Service des travaux publics au 450 778.8470. Cette autorisation ne sera valable qu’une seule fois.

Des frais de 124,41 $ (109,14 $ + frais administration de 14 %) seront exigés pour son utilisation, et ce, par jour d'utilisation.

Fuite d’eau

Si vous observez une fuite d'eau, qu'elle soit dans la rue ou sur une propriété privée, nous vous demandons de contacter immédiatement le Service des travaux publics au 450 778.8470 et ce, 24 heures sur 24. Votre appel pourrait nous aider à limiter les dégâts et nous permettre d'effectuer rapidement les réparations.

Refoulement d’égout

Si un refoulement d'égout survient à votre immeuble, vous devez d'abord demander à un plombier de vérifier vos tuyaux. Habituellement, celui-ci constatera une obstruction et débouchera vos conduits. Si le problème persiste, le plombier communiquera avec le Service des travaux publics. Notre personnel interviendra rapidement pour vérifier la conduite principale située dans la rue. Notre expertise, combinée à celle de votre plombier, permettra sûrement de trouver une solution.

Traitement de l’eau à Saint-Hyacinthe

L’eau potable fournie à Saint-Hyacinthe répond aux normes de qualité exigées et est soumise à des contrôles réguliers certifiés. Ces normes et contrôles sont mis en place pour protéger la santé des consommateurs.

Qualité de l’eau à Saint-Hyacinthe

Pour en connaître davantage sur le traitement de l’eau à Saint-Hyacinthe, sur les processus et les équipements de l’usine de traitement d’eau et de la station d’épuration, consultez le guide de l’eau.

Guide de l’eau

Comment pouvez-vous contribuer au bon fonctionnement de la station d’épuration ?

  • Récupérez vos solvants, peintures et autres matières dangereuses pour les apporter à la collecte des résidus domestiques dangereux.
  • Évitez de gaspiller l'eau.
  • Récupérez les gras de cuisson pour en disposer dans les ordures.
  • Évitez l'utilisation du broyeur à déchets : il est beaucoup plus écologique et plus économique d'utiliser le bac de récupération des matières organiques (bac brun).
  • Évitez de jeter dans la cuvette de toilette les matières plastiques et articles d'hygiène (enveloppes de serviettes sanitaires, tampons, cure-oreilles, condoms, etc.).
  • Assurez-vous aussi de vérifier que vos gouttières soient conformes à la réglementation municipale, dirigeant l’eau de pluie vers la pelouse, une plate-bande, une haie, un baril récupérateur d’eau de pluie ou un puits percolant.

FAQ

R. Remplissez une cruche d’eau et laissez-la reposer quelques heures sur le comptoir ou dans le frigo. Le chlore s’évaporera.

R.Non. Les contaminants qui présentent un danger sont souvent imperceptibles au goût ou à l’odeur.

R.Non. Le fluor n’est pas un produit qui entre dans le processus du traitement de l’eau.

R.L’eau dure laisse des dépôts calcaires dans les bouilloires et fait très peu mousser le savon. L’eau douce n’enlève pas très bien le savon sur la peau.

R.Elle est modérément dure. La moyenne annuelle avoisine 110 mg/l de CaCO3. Certains spécialistes estiment que l’eau dure peut combler jusqu’à 25 % de nos besoins en calcium.

R.Non. Les analyses doivent être effectuées par un laboratoire accrédité par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Déversement d’eaux usées survenues en 2016